Théo Tobiasse

Théo Tobiasse
1927 - 2012

Théo Tobiasse, né Tobias Eidesas à Jaffa (Palestine mandataire) le 26 avril 1927 et décédé le 3 novembre 2012 à Cagnes-sur-Mer, est un peintre, dessinateur, sculpteur et graveur français.

Théo Tobiasse arrive en France en 1931 avec sa famille, et montre rapidement des dispositions pour la peinture et le dessin. La Seconde Guerre mondiale et ses impacts sur la vie juive à Paris le contraignent à se cacher jusqu’à la Libération, où il peut alors débuter une carrière de graphiste publicitaire, avant de la poursuivre à Nice dès 1950.

Ses premières toiles sont exposées en 1960, et s’en suivent plusieurs prix qui le convainquent de se consacrer uniquement aux arts plastiques. Autodidacte, il apprend en parcourant les musées du monde entier. Au cours des années 1970, il explore la gravure au carborundum, la lithographie, les vitraux, la poterie et la sculpture. En 1984, il rejoint New York, où il partagera son temps avec Saint-Paul-de-Vence, pour se consacrer pendant deux ans à la peinture à l’huile, avant de revenir en France et se diriger vers la peinture acrylique.

ActivitéPeinture, sculpture
FormationAutodidacte
Œuvres principalesFêtes Juives, Que tes tentes sont belles, ô Jacob, Les Trains de terreur des bords de la folie, Sarah portant Isaac, retour du Mont-Moriah, La Liberté éclairant Saint-Paul-de-Vence, La Vérité éclairant les enfants de l’exil, Musée Tobiasse - Chapelle Saint-Sauveur, L’Enfant fou, Le Jardin des psaumes, Le Chant des prophètes, Venus de Saint-Paul-de-Vence,

Voir les œuvres de Théo Tobiasse présentes dans notre galerie d'art